Qu’est-ce que la GPEC ?

logo du site
Publié le 21/10/2023 Par

Qu’est-ce que la GPEC ?

La GPEC, ou Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, est un outil de gestion des ressources humaines qui vise à anticiper les évolutions de l’entreprise et à adapter les compétences des salariés en conséquence. Elle permet de prévoir les besoins en termes de compétences et d’emplois, de détecter les écarts entre les compétences disponibles et celles requises, et de mettre en place des actions pour y remédier.

1. Les objectifs de la GPEC

La GPEC a plusieurs objectifs :

  • Anticiper les évolutions de l’entreprise : la GPEC permet d’anticiper les changements économiques, technologiques ou organisationnels qui peuvent impacter l’entreprise. Elle permet ainsi d’adapter les compétences des salariés en conséquence et de prévenir les éventuels problèmes liés à ces évolutions.
  • Optimiser la gestion des ressources humaines : en identifiant les compétences disponibles et les compétences requises, la GPEC permet d’optimiser la gestion des ressources humaines en évitant les sur-effectifs ou les sous-effectifs, en favorisant la mobilité interne et en développant les compétences nécessaires.
  • Améliorer la performance de l’entreprise : en adaptant les compétences des salariés aux besoins de l’entreprise, la GPEC contribue à améliorer sa performance en favorisant l’efficacité et la productivité.

2. Les étapes de la GPEC

La mise en place d’une démarche de GPEC se déroule en plusieurs étapes :

  1. Diagnostic : cette première étape consiste à réaliser un état des lieux des compétences disponibles au sein de l’entreprise, à identifier les compétences requises pour atteindre les objectifs stratégiques et à détecter les écarts entre les deux.
  2. Prévision des besoins : une fois le diagnostic réalisé, il est possible de prévoir les besoins futurs en termes de compétences et d’emplois. Cette étape permet d’anticiper les évolutions de l’entreprise et de mettre en place les actions nécessaires pour y faire face.
  3. Plan d’actions : sur la base des prévisions des besoins, un plan d’actions est élaboré. Celui-ci peut inclure des actions de recrutement, de formation, de mobilité interne, de reconversion professionnelle, etc.
  4. Mise en œuvre : une fois le plan d’actions défini, il est mis en œuvre. Cela peut impliquer la mise en place de formations, la création de postes, la réorganisation des équipes, etc.
  5. Évaluation : enfin, il est important d’évaluer régulièrement les actions mises en place dans le cadre de la GPEC afin de mesurer leur efficacité et d’apporter les ajustements nécessaires.

3. Les avantages de la GPEC

La GPEC présente de nombreux avantages pour l’entreprise :

  • Anticipation des évolutions : en anticipant les évolutions économiques, technologiques et organisationnelles, l’entreprise peut se préparer et s’adapter plus facilement à ces changements.
  • Optimisation des ressources humaines : en identifiant les compétences disponibles et les compétences requises, l’entreprise peut optimiser la gestion de ses ressources humaines en évitant les sur-effectifs ou les sous-effectifs.
  • Développement des compétences : la GPEC permet de développer les compétences des salariés en fonction des besoins de l’entreprise, favorisant ainsi leur employabilité et leur évolution professionnelle.
  • Amélioration de la performance : en adaptant les compétences des salariés aux besoins de l’entreprise, la GPEC contribue à améliorer sa performance en favorisant l’efficacité et la productivité.

4. Exemple concret : la GPEC dans une entreprise technologique

Prenons l’exemple d’une entreprise technologique qui souhaite se développer dans le domaine de l’intelligence artificielle. Pour cela, elle doit anticiper les besoins en termes de compétences et d’emplois liés à cette nouvelle technologie.

Dans un premier temps, l’entreprise réalise un diagnostic pour identifier les compétences disponibles au sein de ses équipes et les compétences requises pour développer des projets d’intelligence artificielle. Elle constate alors un écart important entre les compétences disponibles et les compétences requises.

Sur la base de ce constat, l’entreprise élabore un plan d’actions qui comprend plusieurs volets :

  • Recrutement : l’entreprise décide de recruter des experts en intelligence artificielle pour renforcer ses équipes.
  • Formation : elle met en place des formations internes pour développer les compétences de ses salariés dans le domaine de l’intelligence artificielle.
  • Partenariats : elle noue des partenariats avec des universités et des laboratoires de recherche pour bénéficier de leur expertise dans ce domaine.

Grâce à ces actions, l’entreprise parvient à combler progressivement l’écart entre les compétences disponibles et les compétences requises. Ses équipes sont ainsi en mesure de développer des projets d’intelligence artificielle et de répondre aux besoins du marché.

Questions et réponses

Q : Quelles sont les entreprises concernées par la GPEC ?

R : Toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité, peuvent mettre en place une démarche de GPEC. Cependant, les entreprises qui évoluent dans des secteurs en constante évolution, comme les entreprises technologiques, sont particulièrement concernées.

Q : La GPEC est-elle obligatoire ?

R : La GPEC n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée. En effet, elle permet aux entreprises d’anticiper les évolutions et de s’adapter plus facilement aux changements.

Q : Comment mettre en place une démarche de GPEC ?

R : Pour mettre en place une démarche de GPEC, il est recommandé de suivre les étapes suivantes : réaliser un diagnostic, prévoir les besoins futurs, élaborer un plan d’actions, mettre en œuvre ce plan et évaluer régulièrement les actions mises en place.

Q : Quels sont les outils utilisés dans le cadre de la GPEC ?

R : Plusieurs outils peuvent être utilisés dans le cadre de la GPEC, tels que les entretiens professionnels, les bilans de compétences, les plans de formation, les fiches de poste, etc.

Q : La GPEC favorise-t-elle la mobilité interne ?

R : Oui, la GPEC favorise la mobilité interne en identifiant les compétences disponibles au sein de l’entreprise et en encourageant les salariés à évoluer au sein de celle-ci.

Q : La GPEC permet-elle de prévenir les licenciements économiques ?

R : Oui, la GPEC permet de prévenir les licenciements économiques en anticipant les évolutions de l’entreprise et en adaptant les compétences des salariés en conséquence.

Q : La GPEC est-elle réservée aux grandes entreprises ?

R : Non, la GPEC peut être mise en place dans des entreprises de toutes tailles. Cependant, les grandes entreprises ont souvent plus de moyens pour mettre en œuvre une démarche de GPEC.

Q : La GPEC est-elle uniquement axée sur les compétences techniques ?

R : Non, la GPEC prend en compte à la fois les compétences techniques et les compétences comportementales. Elle vise à adapter l’ensemble des compétences des salariés aux besoins de l’entreprise.

Q : La GPEC est-elle un outil de gestion des carrières ?

R : Oui, la GPEC peut être utilisée comme un outil de gestion des carrières en favorisant le développement des compétences et l’évolution professionnelle des salariés.

Q : La GPEC permet-elle de fidéliser les salariés ?

R : Oui, la GPEC peut contribuer à la fidélisation des salariés en leur offrant des perspectives d’évolution et en développant leurs compétences.

logo du site

Jérôme est un jeune homme passionné par l'actualité depuis son plus jeune âge. Il a grandi en lisant les journaux et en regardant les informations à la télévision, ce qui l'a amené à développer une curiosité insatiable pour tout ce qui se passe dans le monde Après des études de journalisme, il a commencé sa carrière en tant que pigiste pour plusieurs médias locaux avant de décider de se lancer dans l'aventure du blogging. Avec Catchbreaker.fr, il voulait créer un blog d'actualité généraliste accessible à tous et surtout sympa.

A lire aussi

Sur le même thème

Aucun commentaire à "Qu’est-ce que la GPEC ?"