Cryptojacking: près de 300 millions d’utilisateurs touchés

logo du site
Publié le 04/07/2023 Par

Cryptojacking: près de 300 millions d’utilisateurs touchés

Le cryptojacking est une menace croissante qui touche des millions d’utilisateurs à travers le monde. Cette pratique consiste à utiliser les ressources informatiques d’un ordinateur ou d’un appareil mobile à l’insu de son propriétaire pour miner des cryptomonnaies. Selon une récente étude, près de 300 millions d’utilisateurs ont été touchés par le cryptojacking en 2020, ce qui soulève de sérieuses préoccupations en matière de sécurité et de confidentialité.

Qu’est-ce que le cryptojacking?

Le cryptojacking est une technique utilisée par les cybercriminels pour exploiter la puissance de calcul des ordinateurs et des appareils mobiles afin de miner des cryptomonnaies telles que le Bitcoin, l’Ethereum ou le Monero. Contrairement au minage traditionnel qui nécessite des équipements spécialisés et une consommation d’énergie importante, le cryptojacking permet aux pirates informatiques de détourner les ressources des utilisateurs sans leur consentement.

Les cybercriminels utilisent différentes méthodes pour infecter les appareils des utilisateurs. L’une des techniques les plus courantes est l’utilisation de logiciels malveillants dissimulés dans des sites web, des publicités en ligne ou des extensions de navigateur. Lorsque l’utilisateur visite un site infecté ou clique sur une publicité malveillante, le logiciel malveillant s’installe discrètement sur son appareil et commence à utiliser sa puissance de calcul pour miner des cryptomonnaies.

Les conséquences du cryptojacking

Le cryptojacking peut avoir de graves conséquences pour les utilisateurs et les organisations. Tout d’abord, il ralentit considérablement les performances des appareils infectés, ce qui peut rendre leur utilisation quotidienne difficile voire impossible. De plus, le cryptojacking peut entraîner une surchauffe des appareils, réduisant ainsi leur durée de vie.

En outre, le cryptojacking pose des problèmes de sécurité et de confidentialité. Les logiciels malveillants utilisés pour le cryptojacking peuvent également voler des informations sensibles telles que les identifiants de connexion, les mots de passe ou les données bancaires. De plus, les pirates informatiques peuvent utiliser les ressources des appareils infectés pour mener d’autres attaques, telles que des attaques par déni de service distribué (DDoS).

L’ampleur du problème

Le cryptojacking est devenu une menace majeure pour les utilisateurs du monde entier. Selon une étude réalisée par Cyber Threat Alliance, près de 300 millions d’utilisateurs ont été touchés par le cryptojacking en 2020. Cette augmentation significative par rapport aux années précédentes s’explique en partie par la popularité croissante des cryptomonnaies et la facilité avec laquelle les cybercriminels peuvent infecter les appareils des utilisateurs.

Les pays les plus touchés par le cryptojacking sont l’Inde, les États-Unis et la Russie. Cependant, aucune région du monde n’est à l’abri de cette menace croissante. Les utilisateurs doivent donc être conscients des risques liés au cryptojacking et prendre les mesures nécessaires pour se protéger.

Comment se protéger contre le cryptojacking?

Il existe plusieurs mesures que les utilisateurs peuvent prendre pour se protéger contre le cryptojacking :

  • Mettre à jour régulièrement les logiciels et les systèmes d’exploitation : Les mises à jour contiennent souvent des correctifs de sécurité qui peuvent empêcher les logiciels malveillants d’infecter les appareils.
  • Utiliser un logiciel antivirus : Un bon logiciel antivirus peut détecter et bloquer les logiciels malveillants utilisés pour le cryptojacking.
  • Éviter de cliquer sur des liens ou des publicités suspects : Les liens et les publicités malveillantes sont souvent utilisés pour propager des logiciels malveillants. Il est donc important de rester vigilant et de ne pas cliquer sur des éléments douteux.
  • Utiliser un bloqueur de publicités : Les bloqueurs de publicités peuvent empêcher l’affichage de publicités malveillantes qui pourraient contenir des logiciels malveillants.
  • Vérifier les extensions de navigateur : Certaines extensions de navigateur peuvent contenir des logiciels malveillants. Il est donc recommandé de vérifier régulièrement les extensions installées et de supprimer celles qui ne sont pas nécessaires.

Questions et réponses

Q : Le cryptojacking est-il illégal ?

R : Oui, le cryptojacking est considéré comme une activité illégale dans de nombreux pays. L’utilisation des ressources informatiques d’un utilisateur sans son consentement est une violation de la vie privée et peut être passible de sanctions pénales.

Q : Comment savoir si mon appareil est infecté par un logiciel de cryptojacking ?

R : Les signes d’une infection par un logiciel de cryptojacking peuvent inclure une diminution des performances de l’appareil, une surchauffe anormale, une durée de vie réduite de la batterie et une utilisation excessive du processeur. Si vous remarquez ces symptômes, il est recommandé de scanner votre appareil avec un logiciel antivirus.

Q : Les smartphones sont-ils également vulnérables au cryptojacking ?

R : Oui, les smartphones et les tablettes sont également vulnérables au cryptojacking. Les cybercriminels utilisent souvent des applications malveillantes pour infecter les appareils mobiles et utiliser leur puissance de calcul pour miner des cryptomonnaies.

Q : Les entreprises sont-elles également touchées par le cryptojacking ?

R : Oui, les entreprises sont également vulnérables au cryptojacking. Les cybercriminels ciblent souvent les réseaux d’entreprise pour infecter plusieurs appareils à la fois et maximiser leurs gains. Les entreprises doivent donc mettre en place des mesures de sécurité appropriées pour se protéger contre cette menace.

, le cryptojacking est une menace sérieuse qui touche des millions d’utilisateurs à travers le monde. Il est essentiel de prendre des mesures de sécurité appropriées pour se protéger contre cette pratique et préserver la confidentialité de nos appareils et de nos données. En restant vigilants et en suivant les bonnes pratiques de sécurité, nous pouvons réduire les risques liés au cryptojacking et profiter d’une expérience en ligne plus sûre.

logo du site

Damien, c'est l'atout charme de l'équipe du site. Passionné de journalisme et de sport, il a rejoint l'équipe de catchbreaker.fr en 2023 pour associer sa plume et son flair aux autres membres de l'équipe.

A lire aussi

Sur le même thème

Aucun commentaire à "Cryptojacking: près de 300 millions d’utilisateurs touchés"